Une belle journée dans un élevage

J’ai passé une journée à la découverte d’une ferme laitière du sud Finistère. Durant cette journée chargée, j’ai pu apercevoir les nouveaux modèles de la gamme EMILY. IMG_0456-1 copie.jpg

Ça a été pour moi l’occasion de réaliser quelques photos des animaux pour agrémenter ma banque photo. L’élevage compte aux environs de 800 animaux. L’hiver le godet Emily distribue la ration du cheptel. Ce dernier étant « dispatché » sur 4 sites pour un total de 15 à 20 godets par jour. En été c’est la moitié moins car dès le printemps, les animaux retournes dans les paddocks.IMG_0448-1.jpg

IMG_0475-1.jpgJ’en ai également profité pour recueillir le témoignage de l’éleveur, son avis sur le godet qu’il utilise au quotidien. Un témoignage qui va être diffusé sur le 1er média agricole français : http://www.agriavis.com.

 

 

En souvenir de cette journée fort sympathique j’ai pris quelques photos de moi avec un peu de matériel et les animaux.

IMG_0471-1 copie.jpg

Un constructeur breton mis en lumière par HLG

Quoi de mieux qu’un beau pulvérisateur « Made In Bretagne » pour bien démarrer ce mois de juillet ?! 

La dernière production sortie du studio de HLG Machinery met en avant un énorme pulvérisateur ARLAND Hybride 5536. Ce dernier est équipé de toutes les options requises pour effectuer un travail de haute qualité.

IMG_0424-1 copie.jpg
La vidéo a été réalisée dans des pois ainsi que des pommes-de-terre. 

Capture d’écran 2017-07-03 à 10.44.43.png

« Pour cette vidéo, j’ai fais le choix d’introduire la machine par un petit scenario, où j’ai illustré l’agriculteur qui visionne sa cartographie sur sa tablette tactile avant de partir protéger ses cultures. » 

 

IMG_0425-1 copie.jpg

 

« Ma plus grande difficultés pour cette vidéo a été la largeur de travail de l’outils qui est de 36m, et la vitesse où évolue la machine de 10 à 15km/h. Cela oblige de nombreux aller-retour. Le pulvérisateur épandait de l’eau pour le bien du tournage »

Capture d’écran 2017-07-03 à 11.00.29.png« L’aspect humain et la convivialité sont pour moi les valeurs (souvent) manquantes dans les vidéos agricoles. C’est la raison pour laquelle j’ai pris le risque de montrer la machine au travail après les 2 minutes. En préambule j’ai préféré mettre en scène le cultivateur qui contrôle l’avance de la maladie sur ses pommes-de-terre. » 

IMG_0338-1

 

« Pour conclure, cette vidéo m’a permis de faire de belles rencontres. Mais aussi innover dans les scénarios. Le but à moyen terme est de pouvoir apprécier les retours positifs et négatifs dans les commentaires. Dans un second temps, je vais pouvoir apporter des améliorations à mon travail. »